.

"Tu es toi, tu vis, tu possèdes un corps, un esprit, tu as une maison, elle est ton toit, elle te protège. Tu vis dans ton quartier, ta ville, elle te nourrie, te fournis un travail. Tu vis dans ton pays, il est ton peuple, il te guide, il te soumets à tes conditions de vie. Tu vis sur ta planète, tu respire son air, tu manges ce qu'elle te donne, elle te fait vivre. Tu vis prés de ton étoile, elle te donne de la lumière, de la chaleur, elle te fait vivre. Tu vis dans ton système planétaire, avec ses planètes et ses lunes qui sont nées pour te faire vivre. Tu vis dans ta galaxie qui s'est formées il y a des milliards d'années. Tu vis dans ton Univers, il t'a donné ton étoile, ta planète, ton chez toi. Ne le néglige pas. S'il existe, c'est pour toi, car il fait parti de toi. Il est en toi, comme ton être, ton esprit, il est partout, comme toi, tu fais parti de lui."

Du Big-Bang au vivant

L'Univers à portée de main

Lorsqu'il est question du cosmos, les chiffres donnent souvent le vertige. Le temps et les distances se mesurent en milliards de kilomètres, en millions d'années-lumière. Dans le documentaire Du big bang au vivant, les passionnants astrophysiciens Hubert Reeves et Jean-Pierre Luminet arrivent à raconter rien de moins que l'histoire de l'univers en 90 minutes.


 «Notre originalité, c'est d'avoir réuni les deux plus grands vulgarisateurs scientifiques du monde francophone, a d'ailleurs expliqué Denis Blaquière, coréalisateur du film avec Iolande Cadrin-Rossignol. L'idée était de donner une «conscience cosmique» aux gens.»

Galaxie, trou noir, supernova, étoile blanche: toutes ces notions sont en effet la partition d'une histoire immense qui englobe l'humain, nous font comprendre les deux scientifiques. Ils nous apprennent aussi que grâce aux nouvelles technologies, l'astronomie est en plein essor - après tout, l'existence d'autres galaxies n'a été découverte qu'en 1927. Plus on en sait, plus il nous en reste à découvrir, concluent-ils.

«L'astronomie n'est pas une science stable et statique, confirme Hubert Reeves. Avec Du big bang au vivant, il estime ainsi continuer son travail de vulgarisateur. Son espoir: rejoindre un plus large public. «Ce film est intéressant pour des gens qui ne savent pas que ça peut les intéresser. Cette histoire n'est pas froide et distante, elle parle d'eux.» C'est ce qui passionne la coréalisatrice Iolande Cadrin-Rossignol, l'instigatrice du projet. «Ces scientifiques font un travail colossal. Ce film, c'est un éloge de l'être humain, de ces gens qui consacrent leur vie à faire progresser l'humanité. En ces temps de crise économique, ça fait du bien de sortir de nos problèmes.»

Le film est d'abord présenté à Montréal et à Québec et sera aussi diffusé sur les ondes de Télé-Québec en version plus longue. De 90 minutes, il est passé à deux épisodes de 50 minutes. «Ça nous a permis d'ajouter des éléments qu'on avait retirés de la version film», souligne Denis Blaquière, qui raconte que la recherche d'images a été un véritable «parcours du combattant» pendant toute l'année de postproduction. «Jusqu'à la dernière minute, on a ajouté des images. C'est certain qu'il existe des archives, mais le plus difficile, c'était de trouver des images en haute définition, en 3D. On a aussi dû en faire faire.»

D'où ce superbe ballet d'étoiles et de planètes qui illustre Du big-bang au vivant, sur une musique parfois épique, parfois tout en retenue, du compositeur montréalais Christian Thomas. Le résultat est un film beau et mystérieux, qu'il faut écouter sans prendre de notes, en se laissant transporter par ses images spectaculaires et cette histoire gigantesque: sur l'échelle du temps de l'univers, qui commence il y a 13,7 milliards d'années et qu'on a divisée en 12 mois, l'histoire de l'humanité dure... une petite heure. Dans cette immensité, il est donc possible que la vie existe ailleurs, quelque part, sur une autre planète, affirme à l'écran Hubert Reeves avec son éternel air taquin, l'oeil toujours aussi allumé. L'exploration est loin d'être finie.







Fantômes, les images témoignent




Fantômes, poltergeist et autres manifestations... Ce reportage issus de la chaine Planète choc trouble par ses témoignages. Nombre de personnes se trouvent confrontés à de multiples cas de possession des lieux, abandonnés ou habités, hostiles ou non. Voici ce reportage qui ne manquera pas de rendre un peu plus ces phénomènes comme faisant parties de notre réalité.





Méthode de développement des facultés supranormales


Préface de l'auteur

"La méthode décrite dans ces pages n’est pas, comme certains critiques de la première édition l’ont prétendu, le produit de conceptions théoriques plus ou moins réalisables destinées à provoquer la clairvoyance chez les lecteurs soucieux de l’expérimenter. Elle est, au contraire, essentiellement positive, puisqu’elle est la conclusion de quelques milliers d’expériences entreprises durant une vingtaine d’années sur un nombre considérable de sujets de toute sorte. Les moyens indiqués sont la conséquence de multiples observations, et ceux qui les ont appliqués ont obtenu des résultats remarquablement concordants avec les miens. D’autres personnes ont regretté que la méthode nécessite un instructeur et ne donne pas les moyens de développer la clairvoyance par soi-même. Cela n’est pas à souhaiter. Certaines faces orientales, il est vrai, obtiennent la vision subjective par un entraînement personnel, mais cela résulte d’une faculté innée, plutôt rare dans les races occidentales.
Un développement sans instructeur risque de rendre le cerveau réceptif à des courants mauvais et déséquilibrés, qui déterminent les illusions trompeuses accompagnées de troubles nerveux susceptibles de devenir très graves ; tandis que ce danger disparaît avec l’instructeur, pourvu qu’il soit soucieux de conduire les images avec logique et régularité, d’éviter les questions décousues, ainsi que tout ce qui peut occasionner une fatigue ou un état pénible, et de provoquer chez le sujet des états d’équilibre et de calme de plus en plus complets. Non seulement le développement normal ne provoque aucun trouble, mais au contraire, il perfectionne l’état physique et moral du sujet et assure même sa guérison ou l’atténuation de son mal lorsqu’il est souffrant. Enfin cette méthode ne doit nullement ses succès à mon action personnelle, comme on l’a également prétendu. Elle dépend évidemment des aptitudes du sujet, mais elle est efficace avec tout instructeur, pourvu qu’il en applique soigneusement les règles. Elle est comparable à une méthode de dessin ou de musique, dont l’application dépend de l’élève et du professeur, mais qui donne toujours des résultats. Elle s’exerce mal avec les personnes frustes, mal cultivées ou versatiles. Par contre, elle produit des effets remarquables avec les personnes évoluées, surtout avec celles qui savent garder une sérénité constante ou qui possèdent un désir sincère d’élévation morale ; en définitive, elle apporte à tous, avec plus ou moins de puissance, des états subjectifs nouveaux et supérieurs, car elle est une véritable culture psycho-mentale."


TABLE DES MATIERES

  • PRÉFACE
  • Méthode de développement des facultés supra-normales
  • Des observations contradictoires
  • Et des idées préconçues
  • Il faut adopter une attitude scientifique
  • Commencer par la sensation élémentaire
  • Une méthode valable pour tout le monde
  • Qu’est-ce que l’Imagination ?
  • La pensée émet une aura
  • Un exemple troublant
  • Toute image perçue se projette hors de nous
  • Ce qui se passe dans le subconscient
  • Deux sortes d’images
  • Le rôle de l’imagination active
  • L’imagination passive conduit au supra-normal
  • Comment peut-on développer nos facultés supra-normales ?
  • L’expérimentation pratique
  • On induit un mot
  • Le seuil du subconscient
  • Comment doit se comporter l’opérateur
  • Se dégager de l’influence de son subconscient
  • La voyance
  • Comment provoquer le phénomène
  • Que faire en cas de difficultés ?
  • Comment rectifier lorsque le sujet fait fausse route
  • Entraînement à la lecture de la pensée
  • L’entraînement des autres sens
  • Rétrospection et prémonition
  • Les visions du passé et celles de l’avenir sont-elles différentes ?
  • Entraînement à la rétrospection et à la prémonition
  • Comment pratiquer
  • Quelques particularités de la prémonition
  • Peut-on communiquer avec d’autres mondes ?
  • Les précautions à prendre
  • Comment orienter le sujet avec succès
  • Le double jeu de la descente et de la montée
  • Contacter des extra-terrestres
  • Faire des recoupements
  • La patience est nécessaire
  • Interpréter les symboles
  • Un instrument extrêmement sensible
  • Un nombre indéfini de facultés
  • Ménagez vos sujets
  • Pour régulariser les courants nerveux
  • Quelques conditions à respecter
  • Le jeu du subconscient
  • L’intuition des affaires de la vie
  • Comment projeter votre pensée
  • Dépasser les plans inférieurs
  • Comment faire de la personne un excellent sujet
  • Ce que ressent le sujet
  • L’intensité de l’image
  • L’extériorisation
  • Des progrès souvent surprenants
  • Une richesse de coloris incomparable
  • Une agréable sensation de détente
  • Une culture de l’esprit extrêmement riche de conséquences
  • CONCLUSION
  • Sept règles essentielles
  • Comment faire le retour



http://cdavid.ts.free.fr/developpement_capacites_supranormales.pdf



79 pages - Eugène Caslant